images3

 

 J'aime beaucoup ces perles artisanales qui, rien qu'au touché, racontent déjà une histoire ;

celle de l'artisan qui lui a donné vie grâce à ses dessins en relief.

 

Je vous propose un peu d'histoire pour mieux comprendre cette

technique du cloisonné qui se pratique en Chine depuis plus de 600 ans.

 

Cette façon de faire, en provenance d'Asie Centrale,

au milieu du XIVème siècle, est reprise en Chine par des artisans

qui ont fait du cloisonné émaillé une forme d'art chinois

en améliorant constamment la technique.

 

Cette dernière consiste à utiliser une base de perle en métal.

Les artisans soudent des tiges de métal (le plus souvent du cuivre)

sur la matrice afin de réaliser un dessin de cloisons métalliques,

créant ainsi une sructure en relief.

Chaque cloisonnement reçoit de la poudre d'émail délicatement versée.

Alvéole par alvéole, la poudre est chauffée. En fondant, l'émail s'étale

et remplit parfaitement l'espace cloisonné.

Cette opération est répétée plusieurs fois.

En refroidissant, l'émail se fige.

Un ponsage rigoureux permet de lisser l'ensemble.

 

Ce long travail demande patience et dextérité.

Différentes couleurs d'émail sont utilisées pour le remplissage

des sections qui peuvent parfois être très nombreuses.

 

Cette technique touche aussi bien la joaillerie

que l'art décoratif (vases, plats...).

 

Revenons au monde des perles où tout est permis :

de la perle ronde à celle à l'éfigie d'un objet ou d'un animal.

index3      index

 

 

MA CREATION à retrouver sur la boutique

boucles d'oreille avec une magnifique perle "grenouille" en cloisonné

DSC05550

 

 * * *

 

La technique des perles cloisonnées émaillées permet toutes les fantaisies ;

c'est pourquoi j'aime ces perles.

Formes et tailles (certaines sont minuscules) dépendent de l'artisan.

Et pour la créatrice que je suis, ces perles se transforment en pépites d'or !